Atelier éloquence

Atelier dispensé par Mme GARLENQ

          Parce que notre société est maintenant fondée sur la communication, parce que notre élocution, notre vocabulaire détermine l’image que l’on donne, parce que nos élèves peuvent être discriminés en raison de leur méconnaissance de ces codes, l’atelier éloquence est né cette année.


Qui ?
9 élèves de 4ème et 3ème.


Quand ?
Les vendredis de 13h à 14h. 


Objectifs ? 

Donner de l’assurance et de l’aisance à l’oral, aider à vaincre la timidité, porter haut le pouvoir de la parole, apprendre à décrypter discours politiques, publicitaires ou médiatiques.


Action ?

Travail à partir du documentaire de Stéphane de Freitas « À voix haute » qui met en lumière Eloquentia, concours d’éloquence en Seine Saint Denis.


Avec qui ?
Intervention au Conservatoire de Montluçon, qui est très proche du lieu d'habition des élèves, mais qu'ils n'osent fréquenter.
Echange avec le collège de Néris-les-Bains.
Interventions de Mouss Zouheyri, professeur de théâtre au Conservatoire.
Partenariat avec Madame le Bâtonnier du barreau de Montluçon pour travailler sur le rapport à la Justice.

 

Notre élève en finale du concours d'éloquence !

             Un Concours Bourbonnais d'Eloquence a été organisé cette année afin de permettre aux élèves de 3èmes volontaires de s'essayer à l'art oratoire. 118 candidats se sont affrontés dans tout le département.
           Les élèves de 3e motivés et volontaires pour participer au concours se sont entraînés durant près de 2 mois. Accompagnés par des avocats et des professeurs, ils ont pu préparer leurs sujets et s'exercer à l'oral.
          Pour tous les collèges de l'Allier, le thème est axé autour de la devise républicaine : "Liberté, égalité, fraternité".
             Appréhender l'éloquence, c'est se constituer un capital confiance pour la prise de parole en public. C'est aussi apprendre à gérer le stress, dans un moment convivial d'échanges.
          Il ne s'agit pas seulement de se contenter de simples techniques rhétoriques, de faire de belles phrases agrémentées de grands gestes, il faut aussi chercher en soi ce que l'on veut dire, le message que l'on veut faire passer, pour ensuite le partager aux autres. Le concours d'éloquence prône la culture du dialogue et du débat. Cette culture qui respecte les connaissances de chacun, où débattre est indispensable pour se construire, s’enrichir et s’affirmer.



          L'enjeu est de taille : pour ces jeunes des collèges, un oral de 20 minutes est prévu en 2021 au baccalauréat ! Et le brevet en compte un depuis 2 ans.
 

 
          Le collège Jean Zay a concuru avec 4 élèves de troisième dans la première phase de sélection. [confère l'article suivant]
          Nous vous annoncions dans cet article que Faïza Ettir avait été sélectionnée pour participer à la demie-finale, qui se déroulait au lycée Paul Constans. Cette demie-finale a été plus que satisfaisante puisqu'elle a été retenue, avec d'autres candidats, pour participer à la finale du 29 avril 2019 au théâtre de Cusset. 7 candidats ont participé à la finale du concours.
            La soirée était placée sous le parrainage et la présence de Patrice Corre, ancien proviseur du lycée Henri IV, au théâtre de Cusset.



La soirée a été ouverte par le Maire de Cusset, M. Jean-Sébastien Laloy.
 


Les membres du jury se sont ensuite présentés et ont encouragé et félicité les 7 candidats, pour leur arrivée jusqu'en finale, et pour leur donner du courage.
 

  


Voici la composition du jury (de gauche à droite):

 


Fabienne Causse - Madame Le Bâtonnier du barreau des avocats de Vichy-Cusset
Olivier Vandard - Directeur Académique des Services de l'Education Nationale de l'Allier
Marie Françoise Lecaillon - Préfète de l'Allier
Claude Riboulet - Président du Conseil Départemental de l'Allier
Patrice Corre - Président du Concours, proviseur honoraire et ancien proviseur des lycées Mme De Staël et Henri IV


 

Les candidats se sont ensuite lancés devant un public attentif de supporters. En effet les candidats ont pu inviter leur famille à venir les encourager, mais aussi des camarades, des professeurs ou encore les Principaux des collèges représentés.
 

 

 

Voici les candidats (dans l'ordre de leur passage):

Timothée Clément (Collège Marie Curie de Désertines)
Chanel Erreira (collège les Chenevrières de Jaligny-sur-Besbre)
Laetitia Estrada-Camacho (collège François Péron de Cérilly)
Faïza Ettir (collège Jean Zay de Montluçon)
Sarah Grolière (collège Marie Curie de Désertines)

Quentin Pichon-Amblard (collège Charles Peguy de Moulins)
Mélody Simon (collège Jean Cluzel de Montmarault)

 



 

Voici un court extrait de la prestation de Faïza qui a su faire réagir le public à de nombreuses reprises.

 




 

          Avant de vous révéler le nom des gagnants, nous pouvons féliciter ces jeunes qui ont osé venir déclamer leurs idées dans une salle telle que le théâtre de Cusset. Chaque prestation était unique et admirable ! Quelle que soit l'issue de ce concours, terminer dans les 7 premiers sur 118 élèves du département est une superbe expérience qui, on l'espère, leur laissera de merveilleux souvenirs.

Après une longue délibération, le jury a annoncé les vainqueurs :




1ère place :
Sarah Grolière (collège Marie Curie de Désertines)


2ème place :
Mélody Simon (collège Jean Cluzel de Montmarault)


3ème place : Exaequo :
Timothée Clément (Collège Marie Curie de Désertines) et Quentin Pichon-Amblard (collège Charles Peguy de Moulins)


4ème place : Exaequo :
Faïza Ettir (collège Jean Zay de Montluçon), Chanel Erreira (collège les Chenevrières de Jaligny-sur-Besbre) et Laetitia Estrada-Camacho (collège François Péron de Cérilly)




Encore BRAVO aux jeunes, nous sommes très fiers d'eux !


Pour se remettre de leurs émotions, les candidats et leurs accompagnateurs ont pu se réunir autour d'un somptueux buffet. Ils ont ainsi pu revenir sur leur prestation, décompresser, et recevoir des félicitations et conseils de la part des membres du jury.



 

Un concours d'Eloquence à Jean Zay

Concours d’éloquence à Jean Zay le lundi 14 janvier 2019


 

          Le collège Jean Zay a pour la deuxième année consécutive ouvert un atelier éloquence pour les élèves de 4ème et de 3ème.



 

Qu’est-ce que l’éloquence et que fait-on dans cet atelier ?


 

          L’éloquence est l’art de convaincre un public en maniant facilement le discours. A l’atelier les élèves travaillent donc avec un comédien et metteur en scène, Mouss Zouheyri, l’art de gérer son stress, son corps. En parallèle, Mme Garlenq les forme à l’argumentation et aux différents moyens de s’exprimer correctement pour convaincre un public.


           Cette année, 4 élèves de l’atelier ont participé à un concours d’éloquence organisé par le Rectorat et le Barreau de Montluçon. Faïza Ettir, Coralie André, Marie Lachant et Lilou Nore ont eu le courage de se présenter face à un jury et un public pour présenter un discours sur le thème « Liberté, Egalité, Fraternité ».


 

        

          Chacune a tiré au sort son sujet une semaine avant et composé, écrit et travaillé son propre discours.


 

Coralie a ouvert le concours en discutant sur « la liberté d’expression a-t-elle des limites ? »,
 



 

Marie a a enchaîné avec « Liberté, Egalité, Fraternité : laquelle de ces valeurs est la plus fondamentale à vos yeux ? »,
 



Lilou a quant à elle exploré « la liberté est-elle le pouvoir de tout faire ? »
 



Faïza a conclu avec « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Et les femmes ? »
 


 

          Cette soirée fut l’occasion pour elles de vaincre leur peur, de se dépasser et toutes quatre ont livré un discours de qualité, passionné et sincère ce qui n’a pas facilité la tâche du jury ! Le jury, composé de M. Laval, Mme Lallemand et Maître Murielle Casanova, avocate, a finalement octroyé la première place à Faïza Ettir, la seconde à Lilou Nore et la 3ème et 4ème ex-aequo à Marie Lachant et Coralie André.
 

         Faïza et Lilou ont donc franchi avec succès la première étape de sélection du concours et représenteront le collège Jean Zay lors de l’étape suivante où tous les collèges du bassin montluçonnais seront réunis.

 

«